Présentation des livres écrits par Robert Naggar et Richard Smouha

à La Librairie arabe « L’Olivier », rue de Fribourg 5, Genève
Entrée libre

Mardi 20 mars à 18.30, suivie d’une séance de dédicaces

 


Robert Naggar: « Chroniques alexandrines » ou « L’étonnante vie quotidienne des Alexandrins »

 

 

Il y a quelques années, l’auteur a reçu un chèque provenant d’une banque égyptienne, relatif à des loyers payés, au cours des cinquante dernières années, par des locataires de l’un des immeubles ayant appartenu à sa famille et qu’il croyait nationalisé. Ceci l’a conduit à retourner à Alexandrie, ville de son enfance où il n’était pas allé depuis des décennies. Au cours de ses enquêtes et de ses démarches, il a rencontré des personnes que rien ne l’avait préparé à côtoyer: fonctionnaires, avocats, chauffeurs de taxis, commerçants, directeurs de banque ou simples passants. Il a ainsi découvert ce peuple alexandrin tellement attachant, hospitalier et plein d’humour. Il a pu « voir » la vie alexandrine d’un oeil « européen » et souhaite partager avec vous des scènes de tous les jours qui, pour un alexandrin sont banales mais pour un helvète, sont souvent cocasses et toujours pleine de sel et d’humour.

 

 

 

 

Robert Naggar

 

Né dans une famille Alexandrine depuis de nombreuses générations, j’y ai passé les premiers 17 ans de ma vie avant de partir en 1956. J’ai ensuite passé 9 ans à Londres où je suis devenu ingénieur et ai travaillé sur l’un des premiers ordinateurs bancaires de la City. J’ai ensuite émigré aux USA où, après quelques mois, je fus appelé pour aller me battre au Vietnam. N’ayant rien contre les vietnamiens, je suis rentré en Europe et ai travaillé deux ans en Italie avant de m’installer à Genève où je me suis marié. Débutant en bas de l’échelle, je suis devenu directeur des ventes internationales auprès d’une société de télécommunications. Aujourd’hui en retraite, je m’amuse à écrire et à m’occuper de nos enfants et petits-enfants.

 

 

Richard Smouha : L’Histoire de Smouha City
1923–1958

Joseph Smouha, mon grand-père, en mission en Egypte pour la Grande Bretagne après la première guerre mondiale, a vu une vaste terrain de marécages et un lac infectés à 3km d’Alexandrie. Il a tout acheté, drainé, remanié et y a bâti une ville. L’histoire n’en a jamais été écrite. Je suis son petit-fils ainé et j’ai écrit ce livre pour mes descendants.

 

 

Smouha aujourd’hui

 

 

Richard Smouha

1951-53     Service militaire Royal Air Force

1954-59     MA Cambridge (droit, sciences économiques), membre du barreau, Licence en droit français (Sorbonne)

1960-63     Genève- juriste de société

1963-75     Genève- banques suisses (employé jusqu’à directeur)

1975-85     Fondateur de gérances de fortunes privées et 2010 de fonds d’investissement obligataires, ensuite reprise par mes deux fils

 

 

Informations pratiques

Pour ceux qui le désirent, nous irons dîner au restaurant libanais «La Caravane Passe» Rue Docteur-Alfred-Vincent 11.

Merci de s’inscrire auprès de Gihane Mokhtar Brandt : gihane9@gmail.com.
Délai pour les réservations: 10 mars

3531b3f607437783eb3e7db2628e6240hhhhhhhhhhhhhhhhhhh