Le Caire – 1400 ans d’architecture

Conférence par Thomas Meyer-Wieser, Dipl. Arch. ETH/SIA/BSA
Mercredi 10 février à 18.30- Uni DUFOUR, salle 259-Entrée libre

 

Le Caire, ville aux mille minarets

 

Si Rome est qualifiée de « Ville Eternelle » – le Caire est réputé dans le monde arabe comme étant « la Mère des Villes »
La conférence tentera d’expliquer le pourquoi de cette renommée, en passant de la conquête arabe, à Fustat, al-‘Askar et al-Qata’i, les trois premières capitales arabes, qui ont fusionné pour donner naissance à la métropole moderne.
Une partie sera dédiée à al-Qahira, « la Victorieuse », qui a donné ce nom à la ville actuelle.
Elle a été fondée en 969 par les Fatimides et a prospéré sous les Sultans Saladin (1137-1197), Baybars (1223-1277) et les Mamelouks (1250-1517).

 

La mosquée IBN TULUN

 

En 1497, Vasco da Gama contourne la pointe sud de l’Afrique et découvre le chemin vers l’Inde. Désormais, l’occident n’est plus dépendante des intermédiaires égyptiens; le transport international est détourné. L’Egypte tombe dans l’oubli.
L’incorporation de l’Egypte dans l’Empire Ottoman a scellé son sort pendant plus de trois siècles et la capitale autrefois puissante, est devenue une ville de province.
Au 19e siècle, Le Caire devient une grande ville avec des boulevards magnifiques, ronds-points et grands axes. Le Caire est surnommée « Paris le long du Nil » et devient la métropole moderne « Al-Qahira al-Gadida ». Avec l’exode des privilégiés du centre-ville, une « life style » se développe, similaire au modèle américain.

 

Thomas Meyer-Wieser, dipl. Arch. ETH/SIA/BSA

 

Architecte et urbaniste, Thomas Meyer-Wieser, s’est intéressé, dès ses études à l’ETH Zurich, à l’architecture et au développement urbain dans le monde islamique. Il a travaillé comme stagiaire chez Modam Consulting Architects à Téhéran et en 1979 à la consolidation et restauration du palais sassanide Ghala Dokhtar à Firusabad. Grâce à une bourse de voyage, il a vécu pendant plusieurs mois au Caire où il a écrit une thèse sur Hassan Fathy. De 1995 à 2002, il a été professeur au département d’architecture paysagiste de l’Université des Sciences Appliquées de Rapperswil. En 2010 il a publié chez DOM-publishers un Guide architectural du Caire qu’il vous dédicacera volontiers en fin de soirée.





felis vel, neque. dapibus commodo velit,