La femme orientale face à l’autoritarisme et à l’islamisme

Table ronde avec la participation de

 

Marianne Khoury, productrice et cinéaste – Rita El Khayat, psychanalyste et écrivaine – Elaheh Nobakht, productrice,

Modération: Dr Fawzia Al Ashmawi, expert auprès de l’Unesco sur l’évolution de la femme dans le monde arabo- musulman

Jeudi 26 avril à 18.30, Salle Phil. 206, Université de Genève,
22 Boulevard des Philosophes- Débat ouvert au public

 

Thème de la table ronde

Dans le cadre du 13ème Festival du Film Oriental de Genève, l’Association Culturelle Egypto-Suisse a convié plusieurs cinéastes et écrivaines à échanger sur l’état des lieux de la condition féminine dans leur pays respectifs.

En effet, la femme orientale évolue dans un univers dominé par des archaïsmes qui réduisent sensiblement ses libertés. Islamistes et régimes pseudo-modernistes, veulent la déposséder de son corps. Pourtant, de plus en plus de femmes s’imposent et s’opposent.
Elles créent, chantent, écrivent, peignent et réalisent des films, parfois au péril de leur vie.

Aujourd’hui, la question de la place de la femme et son rôle dans les sociétés orientales se pose avec insistance. Nos invités témoignent et livrent leurs visions. Un débat ouvert au public.

 

LES INVITEES et MEMBRES DU JURY – FIFOG 2018

Marianne Khoury
Réalisatrice et productrice

Diplômée d’Oxford, Marianne Khoury a été collaboratrice de Youssef Chahine et a produit une trentaine de titres. En 1999, elle passe à la réalisation. Son dernier film, Zelal, sélectionné dans la section Venise/Orizzonti en 2010, a reçu le Prix Fipresci au Festival de Dubaï. En 2014, elle inaugure Zawya, première salle d’Art et d’Essai en Egypte. Actuellement, elle dirige Les Ateliers Dahshur qui est une initiative pour le soutien de premières oeuvres de jeunes talents arabes. C’est une productrice qui a un don, celui de découvrir des cinéastes de talent. Elle fait partie de cette nouvelle génération de réalisatrices, volontaristes, prometteuses, qui développent des idées et expriment des envies profondes. Toutes sont déterminées à occuper leur place dans l’univers cinématographique. Bref, des femmes qui s’emparent de la caméra.

Filmographies:

Réalisatrice
– Les Passionnées de cinéma, 2002
– Zelal, 2010

Production
– Alexandrie encore et toujours
– La Ville, 1999
– Iskanderija, kaman oue kaman, 1990

 

Rita El Khayat
PRESIDENTE D’HONNEUR FIFOG 2018

Médecin Psychiatre Psychanalyste
Anthropologue diplômée de l’EHESS Paris
Crée la Chaire d’Anthropologie du Savoir et de la Connaissance, Chieti 2008
Expert IEMed Barcelone
Crée l’Association et les Editions Aïni Bennaï
Écrivain (35 livres publiés, y compris internationalement)
Candidate Prix Nobel de la Paix 2008
Chevalier de l’Ordre du Trône, 1994 (Maroc)
Officier du Mérite national, 2009 (Maroc)
Prix Euro-Méditerranéen Rome 2009
Membre du Pen club italien
Freelancer Cinéma et médias

 

Elaheh Nobakht
Productrice

Iranienne, née à Téhéran le 27 février 1987
Vit et travaille à Téhéran
Directrice de «International Distribution & Production Film Company, ELI»
Membre de la Soçiété des Producteurs de Films Documentaires en Iran. Elle a été programmatrice au Festival international du film de Fajr (2011-2016), directrice du Festival International du Film de Yas (2014 à 2015) et du 6ème
Festival International du Film Urbain en 2017.

 

Filmographie

Productrice
-Longs documentaires
– Rona 2017
– The Last Breath 2016
– Paper, a Crumpled hesitation 2016
– Documentaires courts
– Loneliness of Sky 2015
– My Heart 2015

Long métrage :
– If it rains 2010

 

NB : Nous vous rappelons que, comme chaque année, les membres ACES bénéficient, tout au long du Festival FIFOG, d’un prix d’entrée préférentiel, frs 10.- au lieu de frs 15.-

 

L’ACES remercie le FIFOG et l’Unité d’arabe de l’Université de Genève pour avoir rendu possible cet événement.





commodo dapibus Sed Curabitur non lectus elit. diam commodo et,