Réinventer les centres culturels au XXIe siècle (l’exemple d’Alexandrie)

Dans le cadre de la belle et riche exposition « Alexandrie la Divine », l’Association Culturelle Egypto-Suisse et la Fondation Martin Bodmer vous convient à une conférence exceptionnelle :

Réinventer les centres culturels au XXIe siècle (l’exemple d’Alexandrie)

par Dr Ismaïl Serageldin, directeur de la Bibliothèque d’Alexandrie

Samedi 23 août, à 17.30, dans le cadre prestigieux de la Fondation Martin Bodmer

Inscription obligatoire (priorité aux membres de l’ACES et aux amis de la Fondation Martin Bodmer)

par courriel ou par téléphone : cdubois@fondationbodmer.ch et 022 707 44 38 ou 36.

 

 

  Fondation-Bodmer_300x256 Bibliotheca_Alexandrina_300x256

 

“Pour la première fois dans l’histoire, une tentative était faite pour rassembler la connaissance universelle, la codifier et l’organiser, et ouvrir les cultures les unes aux autres”.

 

C’est en ces termes que Dr Serageldin nous décrit la Bibliothèque antique d’Alexandrie, fondée en 295 av. J.-C. et rassemblant, à son apogée, 700.000 manuscrits représentant l’ensemble du savoir universel. L’exposition « Alexandrie la Divine » nous en propose quelques-uns, exemplaires uniques d’une valeur inestimable, tel que les  Stromates de Clément d’Alexandrie. D’autres œuvres de cette exposition nous rappellent le rayonnement d’Alexandrie : en témoignent les magnifiques photographies de l’Agathodaïmon surmonté de la Gorgone (nécropole de Kom el-Chougafa), ou celle du Mausolée de Taposiris Magna (réplique antique du phare d’Alexandrie, la 7e merveille du Monde).

 

A l’occasion de cette conférence, l’ACES et la Fondation Bodmer vous invitent ainsi à jeter un pont entre l’Antiquité et le XXIe siècle,  par le biais de ces deux lieux de conservation prestigieux que sont la Bibliotheca Alexandrina et la Fondation Martin Bodmer, écrins abritant ce que notre civilisation a de plus fondamental : le savoir millénaire de l’humanité.

Dr Serageldin parlera des lieux de la connaissance qui « doivent être des centres d’excellence comme l’ancienne Bibliothèque d’Alexandrie pour la dissémination du savoir universel, la promotion de l’entente, le dialogue, la liberté d’expression ».

 Serageldin Dr Serageldin est le directeur de la Bibliotheca Alexandrina depuis son inauguration en 2002. Ardent défenseur du rôle fondamental de la science et de l’éducation pour notre société, il préside le comité exécutif de la Bibliothèque numérique mondiale, celui de l’Encyclopédie de la Vie, le Groupe ICANN pour l’examen de l’internet du futur. Dr Serageldin préside nombre de comités scientifiques, il est membre du Groupe pour l’Alliance des civilisations convoqué par le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies. Il a occupé plusieurs postes à la Banque mondiale notamment celui de Vice-président pour le Développement Environnemental et Social Durable. Professeur au Programme « Savoirs contre Pauvreté » au Collège de France, Dr Serageldin est détenteur de 29 doctorats honoraires, de nombreux prix et décorations. Il a publié plus de 60 ouvrages et monographies.

 

 

 





ut non mattis consectetur tempus amet,