L’Egypte sous le regard de Rome

Conférence donnée par Prof. Jacques Chamay, conservateur honoraire, Musée d’Art et d’Histoire, Genève

Mardi 24 février 2015, à 18h30

Uni Bastions, auditorium B 101

ENTREE LIBRE

 

Aux yeux du grand public, la gloire des pharaons éclipse tout. On en vient à oublier que l’Egypte fut grecque aussi, puis romaine. La défaite de Cléopâtre à Actium ne doit pas être considérée comme une fin, le baisser du rideau. Le spectacle continue !

 

caracalla_altes_museum

Buste de Caracalla, Altes Museum, Berlin

Devenue province romaine, mais sous le contrôle direct de l’empereur, l’Egypte reste vivante, même si son éclat a quelque peu terni. Des souverains, tels que Caracalla, affichent leur intérêt, leur passion, pour la culture égyptienne. Les dieux du Nil, Sérapis et Isis, s’installent à Rome, et de quelle façon ! En matière d’art, l’égyptomania gagne toutes les couches de la société. Et que dire de l’afflux des voyageurs curieux, touristes avant la lettre, dont Hadrien ne fut pas le moindre ? Cependant, c’est dans le cadre du christianisme que l’Egypte survivante a joué un rôle de premier plan. Le monachisme, qui va féconder l’Occident, est né dans ses déserts.

D’une manière générale, l’exposé de Jacques Chamay offre le point de vue de l’archéologue classique, doublé de l’amateur d’art, ouvert aussi à l’histoire des idées.

 

 Jacques-Chamay[1] Né à Genève en 1940, docteur ès lettres, Jacques Chamay a fait l’essentiel de sa carrière au Musée d’art et d’histoire de Genève, en qualité de conservateur au Département d’archéologie. A ce poste, il a organisé une vingtaine d’importantes expositions dont la plupart avec l’appui de l’Association Hellas et Roma, fondée sur son initiative en 1982/3 pour soutenir le Musée.

Son abondante bibliographie consiste en catalogues raisonnés, catalogues d’exposition, monographies, articles pour revues scientifiques, sans compter les  nombreuses contributions à des magazines et journaux. Conservateur honoraire depuis l’automne 2003, Jacques Chamay demeure très actif dans son domaine d’intérêt, l’archéologie grecque et romaine, particulièrement la céramique attique et italiote.





nunc ipsum sed et, ut Nullam at luctus commodo felis