Conférence: Gaza, porte de l’Egypte – par Dr Marc-André Haldimann

MARDI 5 AVRIL à 18.30 á Uni Bastions, salle B 105 – Entrée libre

Untitled1

Sarcophages de Der el-Balah, Gaza, 14e – 13e s. av. J.-C, exposés au Israel Museum, Jérusalem

Photo Marc-André Haldimann.

Longue de 36 kilomètres par 4 à 12 kilomètres de large, la Bande de Gaza marque la frontière Nord de la péninsule du Sinaï. C’est à cette position géographique cruciale que Gaza doit l’intérêt précoce de cette science alors nouvelle qu’est l’archéologie. 

Des fouilles de Sir Flinders Petrie à Tell el-Ajjul (1931 – 1938) à celles de Pierre de Miroschedji à Tell Sakan (1998 – 1999) en passant par celles de Trude Dothan à Deir el-Balah (1977 – 1979), l’enquête archéologique a permis d’entrevoir les liens unissant Gaza à l’Egypte au fil des siècles. C’est à la découverte de ces liens multiples que vous êtes conviés ce soir.

 

Untitled2Fouilles de Tell el-Ajjul, 1931 – 1938. Photos: Sir Matthew W. Flinder-Petrie


Biographie

Untitled3

Docteur en archéologie, Marc-André Haldimann a, en parallèle avec ses nombreuses fouilles en Suisse, mené plusieurs campagnes de fouille en Jordanie et participé aux fouilles de l’Institut suisse du Caire à Assouan.

En tant que conservateur en chef du Département d’archéologie du Musée d’art et d’histoire, il a crée en compagnie de Marielle Martinani-Reber, de Hamdan Taha, Directeur des Antiquités palestiniennes et de Jean-Baptiste Humbert, professeur d’archéologie de l’Ecole biblique et archéologique de Jérusalem l’exposition « Gaza à la croisée des civilisations » en 2007.





eget adipiscing massa Donec commodo sit nunc fringilla mattis suscipit