Concert du Ténor Egyptien Georges Wanis

dans La CREATION de Haydn, Salle Frank Martin- dimanche 18 mars 2018 à 18h00 et le jeudi 22 mars à 20.00

(Evénement non-organisé par l’ACES)
Flyer attaché

Chers membres et amis,

Nous avons le plaisir de vous convier à ce concert où nous pourrons, à nouveau, écouter George Wanis que l’ACES à invité deux fois au cours des 7 dernières années.

Biographie

De père égyptien et de mère italienne, Georges Wanis a poursuivi de solides
études musicales.
Tout d’abord au conservatoire du Caire auprès de Violette Makar, il complète son apprentissage dès 1995 auprès de Caroline Dumas à l’Ecole Normale de Musique de Paris.
Sans doute a- t-elle su lui transmettre ce phrasé, cette diction, ce sens de la nuance qui est aujourd’hui l’une de ses qualités premières.

C’est au sein de cette école qu’en 1998, il est premier, nommé à l’unanimité avec les félicitations spéciales du jury.
Il obtient ainsi le Diplôme Supérieur d’exécution du chant et le prix de mise en scène avec Michel Roux et Michel Hamel.

De nombreux autres prix dans plusieurs concours internationaux ont ponctué ses débuts professionnels:
1er Prix au concours de chant organisé par le Ministère de la Culture égyptien en 1995, prix d’Interprétation au Concours International de chant  »degré Honneur » de l’UFAM a Paris en 1998, 1er Prix au concours Léopold Bellan  »degré Excellence » en 1999 à Paris et Lauréat du Prix lyrique des Œuvres des Saints Anges a Paris en 2000.

Il est par ailleurs titulaire d’une Maitrise de Lettres françaises obtenue à l’université du Caire en 1994.

Georges Wanis se produit régulièrement tant dans les plus grands rôles du répertoire, qu’en récital ou dans des oratorios.
Il est ainsi l’invité régulier des concerts donnés à l’Église Saint Julien le Pauvre à Paris avec un  »Hommage à Pavarotti » qui remporte l’adhésion du public.

Mais si le Bel Canto est son domaine de prédilection, il est également remarquable dans des oeuvres de Bach, Schumann, Berlioz, Cimarosa, Mozart, Saint-Saens, Honneger, Britten, Monteverdi…
À la scène, il a été Don Ottavio dans le Don Giovanni de Mozart, Nadir dans les Pêcheurs de Perles de Bizet, Alfredo dans la Traviata de Verdi, Nicias dans Thaïs de Massenet, le Duc de Mantoue dans Rigoletto de Verdi, Faust dans le rôle-titre de Gounod…
Sa curiosité l’a amené également vers des rôles moins connus du répertoire comme Satyavan dans Savriti de G.Holst ou dans la création mondiale Ibn Sina (Avicenne) pour le rôle titre de Michiel Borstlap.

 

Bien sûr, il s’est produit dans les plus grand théâtres et festivals tant en France qu’à l’étranger:
Opéra du Caire, Opéra d’Alger, Centre culturel égyptien de Paris, Cité Internationale des Arts de Paris, Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, Bibliothèque Nationale de France, Théâtre de l’Athénée a Paris, siège de l’Unesco à Paris mais aussi Festival de Bruges (Belgique), Morella (Espagne), Festival d’Automne de Come (Italie), Festival de Saint-Céré et en 2008 à Plainpalais, pour le grand concert Verdi à l’occasion de l’Eurofoot avec l’Opéra Studio de Genève.

Il a travaillé avec les plus grands tels le pianiste Aldo Ciccolini; Dominique Rouits, Davide Crescenzi, Ivan Filev, Giorgio Crocci, Jung Hwa Moon pour la direction d’orchestre; Alain Fondary, Bonaldo Giaiotti, Giuseppe Giacomini, Wilhelmina Fernandez, Bruna Baglioni, Alain Vanzo, pour les chanteurs ou
Vittorio Rossi comme metteur en scène…
Il a comme partenaire principale la pianiste-concertiste Svetlana Eganian avec laquelle ils ont enregistré le CD « AMORE » et se produisent très régulièrement en concert.

Georges Wanis ajoute enfin à cette large palette un sens pour la pédagogie. Il est à l’initiative de master classes qui se déroulent chaque année en Egypte, offrant ainsi au pays de sa formation initiale cet amour du chant et de
cet art absolu qu’est l’opéra.
Il s’investit beaucoup pour la promotion de l’orchestre Al Nour Wal Amal, orchestre égyptien unique au monde, constitué exclusivement de femmes non-voyantes.

 

IMPORTANT

Ce Concert n’étant pas organisé par l’ACES, nous vous saurions gré de procéder vous-mêmes à la réservation comme indiqué dans le Flyer ci-joint.

Par contre, nous proposons, après le concert du dimanche, un dîner en son honneur au restaurant: Demi Lune :
Rue Etienne-Dumont 3, 1204 – (juste à coté)
Inscription jusqu’au 10 mars :
gihane9@gmail.com

 





quis, Nullam risus. sit accumsan felis amet, odio quis