Activité du 8 juin 2011

Conférence de Robert Solé

L’Egypte d’hier et d’aujourd’hui,
nostalgie et réalités

suivi des réflexions
sur Une soirée au Caire, roman publié par Solé en septembre
dernier et d’une présentation

de ses deux derniers livres "La
vie éternelle de Ramsès II" et "Le pharaon renversé: 18 jours qui ont
changé l’Egypte".
Dédicaces
à l’issue
de sa conférence.

 

Une soirée au Caire (2010)

Ce soir-là, au Caire, Dina reçoit. Une petite société
cosmopolite se presse dans l’ancienne maison de son beau-père, Georges
bey Batrakani, qui fut le roi du tarbouche. L’Égypte, en pleine
effervescence sociale et religieuse, a beaucoup changé depuis les années
1960. La plupart des membres de la famille Batrakani, dispersés aux
quatre coins du monde, n’y sont jamais revenus, préférant vivre avec
leurs souvenirs. Ce n’est pas le cas de Charles, le narrateur, qui,
après une longue période d’amnésie volontaire, séjourne régulièrement au
Caire. «Notre monde a disparu, constate-t-il, et je continue pourtant à
guetter les battements de son cœur et ses sourires.»

Mais pourquoi revient-il en Égypte une deuxième fois
cette année, «avec un faux passeport»? Il est confronté à Dina, qui le
subjuguait naguère; à Negm El-Wardani, le séducteur à la hussarde à
Josselin, l’égyptologue français en chasse de vestiges et de mécènes; à
Yassa, le chauffeur copte, qui a toujours un mot pour adoucir les
malheurs de l’existence… Au milieu de la soirée, apparaît une jeune
femme, Amira, et un voile se déchire. Le présent aurait-il autant de
force que le paradis perdu?

 

Robert Solé

Robert
Solé, écrivain et journaliste français, d’origine égyptienne, est né au
Caire le 14 septembre 1946. Après des études au Lycée franco-égyptien
d’Héliopolis et au Collège des Pères jésuites du Caire, il obtient un
baccalauréat franco-égyptien, puis un baccalauréat français à Notre-Dame
de Jamhour (Liban). Il arrive en France en 1964, à l’âge de 18 ans où il
fait l’Ecole supérieure de journalisme de Lille.  De 1967 à 1969,
il est rédacteur au quotidien Nord-Eclair, à Roubaix. En 1969, entre au
journal Le Monde, à Paris. où il est Rédacteur à la rubrique religieuse.
De 1974 à 1980, il est correspondant à Rome, puis à Washington de 1980 à
1983, chef du service Société (1983-89), rédacteur en chef (1989-92) et
directeur adjoint de la rédaction (1992-98). De 1998 à 2006, il est 
médiateur du journal Le Monde. De 2007 à 2011, il dirige le supplément
littéraire du journal, «Le Monde des livres». De 2006 à 2011, Robert
Solé a signé un billet quotidien en dernière page. Il a publié son
dernier billet dans le journal Le Monde le 28 février 2011.
tempus leo massa non eleifend felis ipsum ut